Catégorie : Lunettes

philipp plein geneveLeonard veste philipp plein camouflage Cohen, Trump, police.. Les informations à retenir à 8 heures

Leonard Cohen, Trump,philipp plein tracksuit, police… Les informations à retenir à 8 heures

Disparition du musicien canadien Leonard Cohen à l’âge de 82 ans Le musicien canadien Leonard Cohen est décédé à l’âge de 82 ans, a annoncé son entourage, jeudi 10 novembre. L’auteur de Suzanne, d’Hallelujah et de Bird on the Wire venait de sortir, en octobre, un nouvel album,philipp plein cena, You Want It Darker. « C’est avec une profonde tristesse que nous informons du décès du poète,philipp plein homme 2015, compositeur et artiste légendaire Leonard Cohen », a écrit son agent sur la page Facebook du musicien. Pour Donald Trump, les manifestants sont « incités par les médias » à défiler contre lui De nouvelles manifestations ont eu lieu, jeudi 10 novembre, dans plusieurs grandes villes américaines,revendeur philipp plein, pour protester contre l’élection de Donald Trump à la Maison Blanche. Les défilés ont concerné tout le pays, même s’ils étaient parfois plus clairsemés que la veille. Pour la première fois,t shirt philipp plein enfant, le président élu a réagi, sur Twitter : « [Nous] venons d’avoir une élection présidentielle couronnée de succès et transparente. Et maintenant,short philipp plein, des manifestants professionnels,vente privee philipp plein, incités par les médias, manifestent. Très injuste ! » Devant le tribunal, la défense maladroite du policier qui avait frappé un lycéen à Paris Le procureur a requis six mois de prison avec sursis contre le gardien de paix qui avait donné un coup de poing à un élève du lycée Bergson dans le nord de la capitale, en mars lors du mouvement contre la loi travail. Mise en ligne dans les heures qui suivaient, la vidéo de l’agression avait enflammé les réseaux sociaux et conduit l’Inspection générale de la police nationale (IGPN) à ouvrir une enquête. Et aussi : Politique. Des députés Les Républicains déposent une proposition pour destituer François Hollande Santé. La rougeole a tué plus de 134 000 enfants dans le monde en 2015 Médias. Le Conseil constitutionnel censure un article sur la protection des sources

pantalon philipp plein hommeFestival chaussette philipp plein de Cannes – une photo (très) retouchée de Claudia Cardinale à laffiche

philipp plein new collection,,
philipp plein cap,,Festival de Cannes – une photo (très) retouchée de Claudia Cardinale à l’affiche,
philipp plein site,,
philipp plein online store,

Festival de Cannes : une photo (trè,Festival de Cannes – une photo (très) retouchée de Claudia Cardinale à l’affiche;s) retouchée de Claudia Cardinale à l’affiche

Claudia Cardinale n’était-elle pas assez « parfaite » pour figurer telle quelle à l’affiche du Festival de Cannes ? Apparemment non : la photographie de l’actrice italienne,philipp plein model, choisie pour illustrer la 70e édition, a été retouchée. Sur l’image originale,Festival de Cannes – une photo (très) retouchée de Claudia Cardinale à l’affiche, prise en 1959 sur un toit de Rome,t shirt philipp plein shark,Festival de Cannes – une photo (très) retouchée de Claudia Cardinale à l’affiche, Claudia Cardinale est en train de danser, un pan de jupe soulevé par le vent laissant voir ses jambes. Lire l’éclairage :   Les Italiennes, le Festival de Cannes et ses affiches On ne peut vraiment pas dire que l’actrice, alors âgée d’une vingtaine d’années, déroge d’une quelconque manière aux canons occidentaux de la beauté : elle est mince,Festival de Cannes – une photo (très) retouchée de Claudia Cardinale à l’affiche, les cheveux longs, la taille marquée… Et pourtant : en comparant les deux images, on voit que la silhouette a été retouchée en plusieurs endroits. La taille de l’actrice a été affinée, sa poitrine est plus marquée, ses bras sont plus minces. Ses jambes ont été étirées : sa cheville est amincie et un morceau de cuisse a disparu. Claudia Cardinale est devenue maigre, et même ses pieds ont rétréci. Tout ce qui témoignait de la spontanéité de son geste (et faisait donc le charme de l’image) a été gommé : une mèche de visage qui lui barrait légèrement le menton est effacée,mhd philipp plein, ses longs cheveux, qui venaient former un angle sans doute inopportun avec son bras droit, s’envolent désormais dans l’autre sens. Les expressions de son visage ont été gommées. Comme le note Nadia Daam, une journaliste de Slate, Claudia Cardinale a été « comme liftée ». Et notre consœur de s’interroger : « Quel besoin de photoshoper une femme pour une affiche de cinéma ? Il ne s’agit pas là de nous vendre un yaourt qui facilite le transit ou une crème de nuit amincissante. C’est l’affiche de la 70e édition du Festival de Cannes qui prétend rendre hommage “à une comédienne aventurière, femme indépendante, citoyenne engagée”. Mais on lui a quand même limé la taille et les pieds. » « Raboter » les femmes est chose courante sur les affiches de cinéma. Slate renvoie à ce titre vers le savoureux Tumblr « Headless women of Hollywood » qui recense toutes les affiches de cinéma où les femmes sont tout simplement sans tête. De nombreux internautes ont fait part de leur indignation sur Twitter. Certains ont choisi de rappeler que le Festival de Cannes n’en est pas à son premier faux pas avec des artistes femmes (qui sont en général sous-représentées parmi les réalisateurs sélectionnés en compétition). C’est sympa Cannes,Festival de Cannes – une photo (très) retouchée de Claudia Cardinale à l’affiche, non seulement ils ne sélectionnent presque pas de femmes,Festival de Cannes – une photo (très) retouchée de Claudia Cardinale à l’affiche, mais en plus Claudia Cardinale est trop grosse pour eux.— LawraProut (@Lawra) « Ce n’est que du cinéma » Contactée par Le Monde, l’agence de communication qui s’est chargée de la réalisation de l’affiche renvoie au service de presse du Festival de Cannes, qui n’a pour l’instant pas donné suite. Joint par l’AFP, Thierry Frémaux, le délégué général du Festival de Cannes,botte philipp plein femme, a déclaré qu’il n’était « pas au courant de la polémique ». Claudia Cardinale, aujourd’hui âgée de 78 ans,Festival de Cannes – une photo (très) retouchée de Claudia Cardinale à l’affiche, a commenté, avant le début de la polémique : « En plus d’être honorée et fière d’avoir été choisie pour porter les couleurs de la 70e édition de Cannes je suis très heureuse du choix de cette photo. » « Cette danse sur un toit de Rome, c’était en 1959. Nul ne se souvient du nom du photographe, je l’ai oublié aussi. Mais cette photo me rappelle mes débuts, et une époque où je n’aurais jamais imaginé me retrouver un jour monter les marches du plus célèbre palais du cinéma. Joyeux anniversaire ! »,philipp plein mens shoes, a ajouté l’actrice. Puis,replica philipp plein, plus tard,Festival de Cannes – une photo (très) retouchée de Claudia Cardinale à l’affiche, l’Italienne a tenu à revenir sur cette « fausse polémique », comme elle l’a elle-même qualifiée : « Cette image a été retouchée pour accentuer un effet de légèreté et me transpose dans un personnage rêvé ; c’est une sublimation… », écrit-elle dans un communiqué transmis à l’Agence France-Presse, tout en se disant « féministe convaincue ». Et d’ajouter : « Il y a en ce moment bien des choses plus importantes à discuter dans notre monde. Ce n’est que du cinéma,creme dela creme philipp plein, ne l’oublions pas ». Tout le monde ignore, pour l’instant, qui était ce photographe. Mais on peut se demander ce qu’il aurait pensé de cette retouche. Violaine Morin Journaliste au Monde Suivre Aller sur la page de ce journaliste Clément Martel Journaliste au Monde Suivre Aller sur la page de ce journaliste Suivre ce journaliste sur twitter

mackage raccoon furAlain mackage trench noir court Juppé teste ses idées sécuritaires sur le terrain

Alain Juppé teste ses idées sécuritaires sur le terrain

Alain Juppé poursuit son périple de candidat à la primaire. Après une longue séquence médiatique qui a suivi la sortie de son deuxième livre programme,mackage mackage paris, Pour un Etat fort (JC Lattès, 250 pages,mackage raton laveur asiatique, 12 euros),mackage femmes légères, le candidat a repris ses pérégrinations de campagne, mercredi 12 janvier, en s’arrêtant en Moselle. L’occasion de tester ses idées sur les questions de sécurité, d’antiterrorisme et de s’ériger en protecteur d’une France inquiète. « Il y a un appel presque angoissé des Français à la sécurité, un appel que l’on peut comprendre après l’année 2015. Ils attendent un Etat fort »,mackage manteau femme de luxe, a déclaré l’ancien premier ministre lors d’une réunion publique à Marly (Moselle) devant un millier de personnes qui ont entonné La Marseillaise à la fin de la soirée.

Pour illustrer les idées de M. Juppé, le sénateur François Grosdidier, qui pourrait être le spécialiste sécurité de la campagne, lui avait concocté un programme adapté à cette séquence régalienne. Dans la maison de police de Woippy (Moselle),mackage femme, commune limitrophe de Metz,mackage blouson aviateur bleu marine, le candidat a assisté à une démonstration de la police municipale. Impassible, il a pu observer Hello, le chien renifleur de la ville, détecter de la drogue sur un agent déguisé en fumeur de cannabis avant de rencontrer les syndicats de différentes forces de police. Une réunion sans filtre. Les hommes de la pénitentiaire y évoquent le « sous-effectif chronique »,mackage femme avec queue, la « surpopulation », les « fouilles à corps » trop encadrées. Les policiers de terrain se plaignent d’être « noyés dans la procédure » et ironisent sur la proposition de M. Juppé et de M. Sarkozy de mobiliser les réservistes de la gendarmerie et de la police. « On ne fait pas une armée qui gagne avec des vieux. A 60 ans, vous pouvez faire ce que vous voulez, vous ne rattraperez jamais un jeune en basket », lance un syndicaliste.

Synthèse à la sauce bordelaise

Comme d’habitude, M. Juppé prend des notes,…

duvetica donnaPesticides, duvet covers mens nutrition – surtout, ne pas savoir

duvetica outlet,,,
alt= ,,,Pesticides, nutrition – surtout, ne pas savoir,
duvetica jp,,,
duvetica inverno 2016 ,,

Pesticides, nutrition : surtout,duvet cover double size,Pesticides, nutrition – surtout, ne pas savoir, ne pas savoir

Généralement,Pesticides, nutrition – surtout, ne pas savoir, lorsque le financement d’un de leurs projets de recherche est rejeté, les chercheurs grognent un peu,Pesticides, nutrition – surtout, ne pas savoir,red and black beige duvet cover, se désolent du temps qu’ils vont devoir perdre à remplir de nouveaux dossiers de demande de fonds, et retournent ensuite gentiment à leur paillasse. Mais cette fois, les choses ne se sont pas passées aussi paisiblement. Une douzaine de scientifiques et de médecins,Pesticides, nutrition – surtout, ne pas savoir,grey duvet cover, praticiens hospitaliers ou chercheurs attachés à l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) ou au CNRS,white full duvet cover, ont adressé aux ministres de l’agriculture,Pesticides, nutrition – surtout, ne pas savoir, de la santé et de l’environnement,duvet elfie, le 10 octobre, une demande d’éclaircissements après avoir essuyé le refus du financement de leurs travaux. A cette démarche très inhabituelle,Pesticides, nutrition – surtout, ne pas savoir, s’en est ajoutée une autre : ils ont rendu publiques leurs doléances. Leur projet répondait à une inquiétude des médecins du service d’oncologie-hématologie du centre hospitalier d’Avignon (Vaucluse). « On y enregistre 280 à 300 nouveaux cas de différents cancers du sang par an et ce chiffre est en augmentation ces dernières années,Pesticides, nutrition – surtout, ne pas savoir, dit l’un des pétitionnaires. Le bassin de population n’ayant pas suffisamment augmenté pour expliquer cette tendance,piumini duvetica uomo 2017, il est difficile de se dire que rien ne se passe. » « Une décision de nature politique » Or, on sait que l’exposition à certains pesticides augmente le risque de ces maladies : l’objectif des chercheurs était donc de reconstituer le parcours professionnel et les lieux fréquentés par les malades, pour suggérer ou écarter un lien avec certains usages de produits phytosanitaires. Le dossier était pourtant classé priorité 1,cashmere duvet, et ses quelque 230 000 euros de budget devaient être pris en charge De plus,Pesticides, nutrition – surtout, ne pas savoir, outre le cas particulier d’Avignon, les données sur les risques encourus par les travailleurs agricoles et les riverains d’exploitations, du fait de leur exposition aux « phytos », sont encore rares et/ou peu solides. Cette lacune est régulièrement soulignée par…

lunette celine prixSolaire – lunette de soleil celine homme quand des industriels européens défendent le dumping chinois

carrera occhiali sku ,occhiali vista carrera,Solaire – quand des industriels européens défendent le dumping chinois,
carrera occhiali da vista wikipedia ,
occhiale carrera 61888 8 cc

Solaire : quand des industriels européens défendent le dumping chinois

Emoi chez nos amis d’outre-Manche : les glaces Ben & Jerry’s et les pots de Marmite, cette pâte à tartiner qui fait toute la singularité du goût anglais, ont disparu avec des douzaines d’autres produits du site de vente en ligne de Tesco,Solaire – quand des industriels européens défendent le dumping chinois, le premier épicier britannique. Ce dernier n’a pas digéré l’augmentation soudaine du prix de ces denrées de base,lunette oakley cyclisme, justifiée par la dévaluation de la livre sterling qui pèse sur les produits importés. Cette sensibilité au grand vent du commerce international est le lot de tous les pays du monde et particulièrement de l’Europe. D’où l’attention particulière que porte la Commission européenne au respect des règles,monture persol, notamment en ce qui concerne les tentatives engagées par certains pays pour subventionner leurs exportations. En février,Solaire – quand des industriels européens défendent le dumping chinois,lunette de soleil chanel femme, des ouvriers et des patrons de l’industrie sidérurgique européenne ont défilé bras dessus bras dessous à Bruxelles pour fustiger les importations d’acier bradées en provenance de Chine. Dilemme cornélien Il est plus rare de voir des acteurs économiques plaider pour le contraire et crier « vive le dumping chinois ! ». C’est pourtant ce que vient de faire l’association SolarPower Europe, qui regroupe l’essentiel de la filière solaire européenne, des installateurs aux producteurs d’électricité. Pour la deuxième fois de l’année,lunette soleil femme guess, ce syndicat professionnel a écrit à la commissaire chargée du commerce,Solaire – quand des industriels européens défendent le dumping chinois, Cecilia Malmström, pour lui demander de supprimer les prix minimums d’importation qui renchérissent les panneaux et cellules photovoltaïques chinois vendus en Europe. Un peu comme si les constructeurs automobiles prenaient leur plume pour défendre l’acier chinois. Avec un argument massue. Les mesures antidumping sur les panneaux solaires ont eu un effet destructeur sur la filière. Selon l’association, en 2010,Solaire – quand des industriels européens défendent le dumping chinois, l’Europe concentrait 80 % des installations solaires dans le monde. En 2015, soit deux ans après l’instauration des mesures européennes,dior femme, elle ne pèse plus…

adidas yeezy boost 350 vLe lunette soleil 2016 pape François visite Ciudad Juarez, ancienne capitale du crime

Le pape François visite Ciudad Juarez, ancienne capitale du crime

Sur la rive droite du Rio Bravo, qui sépare le Mexique et les Etats-Unis, le pape François devait célébrer, mercredi 17 février, une messe dédiée aux victimes de la violence. C’est à Ciudad Juarez que le souverain pontife achèvera sa visite de cinq jours au Mexique. Point de passage de la drogue et des clandestins vers les Etats-Unis, Ciudad Juarez est devenue, en 2010, la ville la plus dangereuse au monde. Six ans plus tard, le calme est revenu dans les rues de cette agglomération industrielle de 1,3 million d’habitants, qui a longtemps été le théâtre des affrontements entre deux cartels rivaux. Cette paix semble pourtant fragile.

Mercredi, 3 000 proches de victimes sont les invités d’honneur de la messe pontificale. Parmi eux, Luz Helena Ramos, 40 ans,lunette persol prix, a les traits tirés par un deuil qu’on lui a volé : « Mon fils de 17 ans a disparu en 2012, après avoir été arrêté par des policiers. Depuis, je suis comme un zombie. » Dans l’Etat de Chihuahua, dont Ciudad Juarez est le fleuron industriel, 1 663 disparitions sont recensées. Dans tout le pays, les disparus atteignent le nombre record de 27 000 ! « Les proches des victimes mènent leur propre enquête, car les autorités étouffent des affaires qui impliquent souvent des policiers ripoux »,oakley solaire, dénonce Patricia Galarza, psychologue au centre des droits de l’homme Paso del Norte, qui précise que 99 % des délits restent impunis.

Près du consulat des Etats-Unis, un mémorial rappelle que le cycle de la terreur a débuté à Ciudad Juarez en 1993, quand les premiers corps de femmes et de fillettes ont été retrouvés avec des traces de torture. Depuis, 442 « féminicides » ont été recensés dans la ville, plus de 2 300 dans l’Etat de Chihuahua. « Ces crimes de genre continuent,film streaming gratuit en francais, mais sont éclipsés par ceux des narcos », précise Mme Galarza.

C’est dans le quartier pauvre de Bellavista, au cœur de la ville, que la guerre des mafias a débuté en 2007, entre…

adidas yeezy boost 350 contre fassonVote lunettes marc jacobs femme des Français de létranger – allongement des délais pour linscription en vue du vote par correspondance

Vote des Franç,lunette dior vue;ais de l’étranger : allongement des délais pour l’inscription en vue du vote par correspondance

Après la décision d’annuler le vote électronique aux législatives pour les Français de l’étranger, Mathias Fekl, secrétaire d’Etat en charge de ce portefeuille, vient d’annoncer un allongement du délai accordé à ces derniers,lunette christian dior femme, afin qu’ils puissent s’inscrire pour voter par correspondance. J’annonce ce midi que les français de l’étranger pourront s’inscrire jusqu’au 14avril afin de voter par correspondance aux législatives #AFE— MatthiasFekl (@Matthias Fekl) Pour les élections législatives, les Français de l’étranger peuvent voter soit directement dans les ambassades et consulats, soit par procuration ou par correspondance. Dans ce dernier cas, ils reçoivent le matériel de vote à domicile. L’annonce de l’annulation du vote électronique avait suscité la colère de députés représentant les Français établis en dehors du territoire national et, en particulier, d’Axelle Lemaire, ancienne secrétaire d’Etat au numérique et élue de la troisième circonscription des Français établis hors de France, qui avait estimé qu’un premier allongement de la période d’inscription pour le vote par correspondance,lunette marc jacob femme, prévu au 31 mars, était insuffisant.

cazal lunetteOn cazal lunette a retrouvé François Moncla, le rugbyman rouge

balmain paris jeans,adidas yeezy boost 350 black,On a retrouvé François Moncla, le rugbyman rouge,adidas yeezy boost 350 mixte,acheter adidas yeezy boost 350

On a retrouvé François Moncla, le rugbyman rouge

Les photos des neuf petits-enfants, oui. ­Celles de papi du temps où il gambadait en short, non. « Ma femme refuse que le salon se transforme en exposition d’objets de rugby », explique François Moncla. Alors, à Pau, dans la maison conjugale, l’ancien capitaine du XV de France obtempère. A 84 ans, reste les souvenirs. Et ces deux serre-livres noirs en forme d’éléphant, tout de même. Deux objets rapportés d’Afrique du Sud il y a déjà un demi-siècle. Lire aussi :   XV de France : Lopez préféré à Plisson à l’ouverture pour affronter l’Australie 16 août 1958. L’une des plus glorieuses insurrections du rugby français. Première tournée au pays de l’apartheid,On a retrouvé François Moncla, le rugbyman rouge, et première victoire (9-5) en test-match face à cette sélection sud-africaine déjà ­experte dans l’art du concassage, à l’Ellis Park de ­Johannesburg : « Des branques !, coupe Moncla avec son accent du Sud-Ouest. S’ils avaient pu nous tuer, ils nous auraient tués. Ils nous plaquaient à retardement. » A 26 ans, le troisième-ligne est alors l’un de ceux qui résistent le mieux à la broyeuse ­ « sud-af’», au point d’être nommé par la suite capitaine de la sélection. Ni Dieu, ni César, ni tribun Ainsi s’achève Le Grand Combat du XV de France, immortalisé dans un livre de Denis Lalanne, envoyé spécial pour L’Equipe. Bilan : deux test-matchs ­contre l’Afrique du Sud (une victoire, donc, et un match nul), mais aussi huit autres rencontres ­contre des provinces locales tout aussi philanthropes. « Quand j’ai vu l’hécatombe de copains blessés en cours de tournée, je me suis fait un serment ­là-bas : si je rentre entier en France, j’irai communier le matin du baptême de mon fils. » Lire aussi :   Rugby : la lente révolution du XV de France Sain et sauf, le vétéran (31 matchs en sélection) suit encore aujourd’hui tous les matchs du XV de France à la télévision. Et si possible avec du « thé » voire quelques gouttes de « whisky », pour faire de lui « le plus heureux des hommes ». Depuis son Béarn natal, Moncla a assisté le week-end dernier à une autre « hécatombe », celle de ses lointains successeurs face aux rugueux Samoans. Et il regardera, ­samedi 19 novembre, les Bleus de Novès face à l’Australie, puis face à la Nouvelle-Zélande une semaine plus tard. Mais, dans le salon, peu de chances qu’il s’agenouille sur le prie-Dieu à la mi-temps – « il appartenait à la grand-mère de ma femme », ancienne institutrice. Lire aussi :   Rugby : le XV de France écrase les Samoa en laissant des plumes Malgré une enfance catholique, François Moncla a un tout autre credo dans la vie. Ni Dieu, ni César, ni tribun. « François les bas bleus » – son petit surnom d’alors – est en réalité un rouge. L’homme d’un seul syndicat, la Confédération générale du travail (CGT). Et d’un seul parti, le Parti communiste français (PCF). Le genre à laisser traîner chez lui un exemplaire de L’Huma plutôt que de Midi olympique. Mais aussi, à afficher dans une pièce attenante la photo de Nelson Mandela, symbole de la lutte ­contre l’apartheid. L’Afrique du Sud, encore et toujours. L’octogénaire conserve le souvenir, « choqué à vie », de ce pays ­découvert à l’époque de la ségrégation raciale. « En 1958, Mandela n’était pas encore emprisonné, en France on n’entendait pas parler de l’apartheid. » Sur place, le voyageur blanc comprend vite l’injustice. « On voyait ces serveurs dans les hôtels. Que des Noirs. On voyait aussi ces “boys” qui charriaient tout un tas de choses sur la tête. » Puis ces affiches : « Je commençais à apprendre l’anglais, et je lisais sur les plages les panneaux… » D’un côté, l’espace des Blancs : « White only ». De l’autre, celui des Noirs : « Black only ». La lutte près des siens La réponse de Moncla, et voilà son mérite, dépasse les terrains de rugby. Sur le moment, il y a d’abord ce geste improvisé un après-midi : « Nous attendions devant notre hôtel de Durban. Et là, je prends la toque d’un Noir et je le mets dans son pousse-pousse à ma place pour le promener autour du jardin ! D’autres joueurs feront la même chose. » Une fois de retour, cette résistance en appellera d’autres. A la fin des années 1960, l’ex-rugbyman commence à s’investir dans le mouvement antiapartheid, encore minoritaire dans la France du général de Gaulle. François Moncla a aussi milité pour le désarmement nucléaire. En 1982, il se joint à « l’Appel des 100 ». Cent personnalités parmi lesquelles Georges Séguy, secrétaire général de la CGT jusqu’en juin de cette année-là, mais aussi le professeur Albert Jacquard et l’écrivain Hervé Bazin. Tous dans les rues de Paris,adidas yeezy boost 350 v2 black & red, à l’heure des conflits en Palestine et au ­Liban, pour redire leur attachement à la paix. A l’époque, le cégétiste a déjà arrêté depuis longtemps le rugby. Le militantisme, affaire taboue en Ovalie : « Je n’en parlais pas dans le vestiaire avec mes coéquipiers. On était là pour jouer, pour gagner, et qu’est-ce qu’avait à faire le syndicat là-dedans ? » Moncla le syndicaliste a adhéré à la « cégète » alors que,chaussure giuseppe zanotti, selon ses souvenirs,On a retrouvé François Moncla, le rugbyman rouge, il devait à peine avoir « 18 ans ». Plus exactement : depuis son admission à l’école nationale des métiers EDF-GDF de Gurcy-le-Châtel, en Seine-et-Marne, à compter de 1949. Le Béarnais, longtemps compagnon de route, mettra plus de temps à prendre sa carte au Parti communiste. Seulement à partir du « début des années 1980 », se souvient-il. Et encore, il attendra encore quelques années pour annoncer en public cette ­adhésion si évidente que ses camarades de travail s’en doutaient déjà : « J’ai attendu 1986 et le jour de mon départ à la retraite pour le dire devant 1 000 personnes en présence de Georges Séguy ! » « Quand je vois ce que ­devient EDF-GDF, quand je vois les projets de privatiser des barrages hydrauliques, j’ai presque envie de pleurer. » Fidèle au service public, fidèle à l’électricité et au gaz de France, Moncla a une fierté : avoir travaillé toute sa vie dans l’entreprise nationalisée au lendemain de la seconde guerre mondiale. Celle du communiste Marcel Paul, ancien ministre de la production industrielle (1945-1946), avec qui il a déjà parlé « jusqu’à quatre heures du matin » autour d’un repas qui s’éternise. Son dernier poste : responsable palois du secteur clientèle d’EDF-GDF. Lorsque quatre ­nouveaux ministres communistes entrent au gouvernement, après la présidentielle de 1981, « le Parti » aurait pourtant songé à lui comme secrétaire d’Etat aux sports. « J’ai dit tout de suite que je ne m’en sentais pas capable. » Modeste, ce père de trois enfants a plutôt continué à lutter près des siens. « Quand je vois ce que ­devient EDF-GDF, quand je vois les projets de privatiser des barrages hydrauliques, j’ai presque envie de pleurer. » Mais nulle résignation : à Pau, il figurait même au bas de la liste Front de gauche aux élections municipales de 2014. Initiative d’Olivier Dartigolles, conseiller municipal et actuel porte-parole national du PCF. Qui eut ensuite une seconde idée : écrire la vie de son aîné sous la forme d’un livre ­vivant et engagé : François Moncla, récits de vie et d’Ovalie (Arcane 17, 80 pages, 10 euros). Les deux hommes ont présenté l’ouvrage au ­public de la Fête de L’Huma 2016. Depuis, ils continuent leur tournée. Sur la table du salon, deux piles prêtes à être embarquées pour une prochaine séance de dédicaces dans une librairie des environs. « En voiture, j’entends parfois Olivier qui parle avec Pierre Laurent, Marie-George Buffet ou d’autres. Et je lui dis : “Mon pauvre, tu dois jongler !” » Moncla ignore encore, lui, pour qui voter à la présidentielle 2017. Un candidat communiste ? Ou bien Jean-Luc Mélenchon ? Sceptique sur ce dernier, l’ancien rugbyman se laisse encore le temps de trancher. Encore encarté à la CGT (« dans la section des ­retraités ») et au PCF, l’aïeul veut croire à « une jeunesse » qui prenne la relève. Ce dimanche de ­novembre,On a retrouvé François Moncla, le rugbyman rouge, François Moncla a gardé une chasuble jaune fluo dans sa voiture. Déjà prêt pour une prochaine manifestation. Sur lui, un jogging aux couleurs du Racing Club de France, et un polo à celles de la Section paloise. Ses deux clubs de toujours. Champion national avec l’un (1959) et l’autre (1964), le troisième-ligne vient du rugby amateur. Un rugby qui avait à peine de quoi offrir « l’argent pour des cartes postales » quand on partait en tournée avec l’équipe de France. Et aussi pour de discrets ­serre-livres. Adrien Pécout (Pau, envoyé spécial) Journaliste au Monde Suivre Aller sur la page de ce journaliste

carrera lunette de vue 2017

lunette de soleil Cazal famme 2017 C’est une entreprise axée sur les objectifs dirigée par lunettes de vue Cazal. Je voulais concevoir des lunettes de soleil de haute qualité, durables qui ont l’air super et se sentir bien. Mais plus que cela – je cherchais un moyen de combiner les affaires, la conception et le but social. Partagez votre soleil est un moyen de se connecter à l’image plus large et de contribuer à un monde plus durable. Lunettes Cazal est la marque de lunettes qui filtre la lumière bleue des écrans, tablettes, Smartphones et consoles de jeux vidéos. Ces lunettes révolutio

lunette de soleil Cazal famme 2017

C’est une entreprise axée sur les objectifs dirigée par lunettes de vue Cazal. Je voulais concevoir des lunettes de soleil de haute qualité, durables qui ont l’air super et se sentir bien. Mais plus que cela – je cherchais un moyen de combiner les affaires, la conception et le but social. Partagez votre soleil est un moyen de se connecter à l’image plus large et de contribuer à un monde plus durable.
Lunettes Cazal est la marque de lunettes qui filtre la lumière bleue des écrans, tablettes, Smartphones et consoles de jeux vidéos. Ces lunettes révolutionnaires limitent la fatigue des yeux lorsque qu’on est devant un écran de type numérique. Reconnues efficaces et recommandées par les médecins, ces lunettes existent également en versions correctives et teintées pour protéger du soleil.

nnaires limitent la fatigue des yeux lorsque qu’on est devant un écran de type numérique. Reconnues efficaces et recommandées par les médecins, ces lunettes existent également en versions correctives et teintées pour protéger du soleil.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén