Catégorie : kenzo (Page 1 sur 5)

veste sans manche philipp pleinLes tee shirt philipp plein chine petits arrangements dun tract dextrme droite pour récupérer le vote Mélenchon

philipp plein new collection,,
philippe pleine,,Les petits arrangements d’un tract d’extrême droite pour récupérer le vote Mélenchon,
philipp plein caps,,
philipp plein women,

Les petits arrangements d’un tract d’extrême droite pour récupérer le vote Mélenchon

« Insoumis, ne vous trompez pas de combat. Ne votez pas Macron. » Un tract qui circule en ligne, affirme que « l’avenir en commun », le programme de Jean-Luc Mélenchon, « c’est aussi avec Marine ». Pour appuyer sa démonstration, il recense pas moins de seize grands sujets de prétendues convergences entre le chef de file de La France insoumise et la candidate du Front national : Ce tract a été partagé des milliers de fois sur les réseaux sociaux depuis dimanche 23 avril. Plusieurs versions ont circulé sur les comptes de nombreux militants et responsables du FN ou sur des pages Facebook d’extrême droite, comme Le bréviaire des patriotes (où elle a suscité plus de 5 000 partages en moins de vingt-quatre heures). Marine Le Pen a elle-même lancé un appel aux électeurs de La France insoumise, mardi 25 avril : « Je vais dire aux électeurs de Mélenchon : est-ce que sérieusement vous envisagez de voter pour M. Macron ? », qu’elle a qualifié de candidat de « la France soumise ». Pourtant, quand on regarde le détail des propositions mentionnées dans ce montage, on s’aperçoit que les positions des deux responsables politiques ne sont souvent pas aussi proches que ce qu’il essaie de faire croire. Nous les avons passées en revue pour démêler le vrai du faux. Il en ressort que les « convergences » sont exagérées, voire trompeuses dans douze cas sur seize : Voici, dans le détail, ce que cache le tract de l’extrême droite : 1. Sortir des traités européens : deux stratégies bien différentes Marine Le Pen souhaite une « négociation avec nos partenaires européens » suivie d’un référendum sur « l’appartenance à l’Union européenne » (sans le conditionner au résultat de la négociation), dans l’objectif de « restitu[er] au peuple français sa souveraineté ». Elle souhaite remettre en cause la construction européenne en elle-même, jusqu’à bannir le drapeau européen. Jean-Luc Mélenchon défendait, quant à lui, une ligne sensiblement différente pendant sa campagne. Il voulait rester dans l’Europe mais sortir des traités européens, à cause des règles économiques fixées par ceux-ci. Ses deux plans, A et B, ont été présentés davantage comme une stratégie de négociation que comme une réelle alternative ; le « plan A » consistait à renégocier de nouveaux traités avec les autres pays européens, et le « plan B » à sortir unilatéralement des traités, mais tout en cherchant « d’autres coopérations ». Derrière un même objectif en apparence se cachent donc deux visions différentes. 2. Sortir de l’OTAN : Marine Le Pen ne le propose pas Jean-Luc Mélenchon voulait quitter l’OTAN et faire de la France un pays « non aligné » sur la scène internationale. Marine Le Pen, en revanche,short philipp plein homme, propose de quitter le commandement militaire intégré de l’OTAN, mais pas l’organisation en tant que telle. 3. Sortir de Schengen : Jean-Luc Mélenchon était contre « Sortir de l’espace Schengen »,veste en jean philipp plein, c’est l’engagement de Marine Le Pen. Ce n’était pas le projet de Jean-Luc Mélenchon, qui voulait au contraire renégocier les accords en faveur de plus de flexibilité et restaurer l’entière liberté de circulation à l’intérieur de Schengen. 4. Un point d’accord pour sortir des accords de libre-échange Sur ce point,Les petits arrangements d’un tract d’extrême droite pour récupérer le vote Mélenchon, les deux candidats sont d’accord, qui s’opposent aux traités comme le TAFTA ou le CETA. 5. Protectionnisme solidaire ou intelligent ? Des approches différentes Certes, Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen partagent une certaine opposition au libre-échange. Mais avec, là aussi, des stratégies différentes. Ainsi, tous deux souhaitent l’abrogation de la directive sur les travailleurs détachés (voir au point 11). Pour schématiser,Les petits arrangements d’un tract d’extrême droite pour récupérer le vote Mélenchon,philipp plein logo, là où Marine Le Pen vise à instaurer une « préférence nationale », Jean-Luc Mélenchon espérait plutôt encourager une harmonisation sociale et environnementale par le haut. 6. Référendum d’initiative populaire : Jean-Luc Mélenchon voulait aller plus loin Les programmes de Jean-Luc Mélenchon et de Marine Le Pen présentent effectivement cette mesure (comme trois autres candidats d’ailleurs). Chez Marine Le Pen, il s’agit de la possibilité de convoquer un référendum sur n’importe quel sujet dès lors que ce dernier aurait récolté 500 000 signatures de citoyens. Chez Jean-Luc Mélenchon,Les petits arrangements d’un tract d’extrême droite pour récupérer le vote Mélenchon, l’idée était légèrement différente puisqu’il souhaitait que les citoyens puissent convoquer des référendums, mais également qu’ils puissent eux-mêmes proposer des lois et non pas seulement se prononcer pour ou contre un sujet. Il prévoyait également un référendum révocatoire d’initiative citoyenne pour les élus en cours de mandat. Mais cette proposition commune ne masque pas la différence entre leurs deux projets. La VIe République de Jean-Luc Mélenchon renforçait le pouvoir du Parlement et la démocratie directe, quand Marine Le Pen n’envisage pas de réformer la nature des institutions, ni d’affaiblir les pouvoirs du président. 7. Mise en place de la proportionnelle : deux mesures différentes Les deux responsables politiques sont d’accord sur le principe de la mise en place du scrutin proportionnel. Mais ils ne sont pas d’accord sur la formule : Jean-Luc Mélenchon voulait une proportionnelle intégrale, là où Marine Le Pen veut accorder une « prime majoritaire » de 30 % des sièges pour la liste arrivée en tête pour faciliter l’obtention d’une majorité. Dans l’esprit, il ne s’agit donc pas du tout d’un mode de scrutin « à la proportionnelle intégrale ». 8. Abroger la loi El Khomri : un objectif partagé, mais… Comme Jean-Luc Mélenchon, Marine Le Pen souhaite l’abrogation de la loi travail. Cela ne veut pas dire pour autant que les deux candidats partagent la même conception du droit du travail et les mêmes projets. Jean-Luc Mélenchon proposait ainsi une hausse du smic d’environ 180 euros net par mois, contrairement à Marine Le Pen. 9. Retraite à 60 ans avec quarante années de cotisations : une proposition partagée Sur ce point, les deux candidats ont effectivement porté la même proposition. 10. Encourager les circuits courts : Jean-Luc Mélenchon était plus précis Marine Le Pen dit effectivement dans son programme vouloir encourager les circuits courts « en réorganisant les filières », dans une proposition qui évoque par ailleurs le refus des accords de libre-échange. La candidate a néanmoins très peu développé ce thème, contrairement à Jean-Luc Mélenchon et sa « planification écologique », qui voulait « privilégier systématiquement les circuits courts et les productions locales dans la commande publique (alimentation, fournitures, etc.) et les rendre obligatoires pour les cantines scolaires ». 11. Interdire le statut de travailleur détaché : harmonisation sociale contre préférence nationale Certes, tous deux souhaitent l’abrogation de la directive sur les travailleurs détachés. Mais là où Marine Le Pen défend une « taxe additionnelle sur l’embauche de salariés étrangers » pour privilégier l’emploi de Français, Jean-Luc Mélenchon ne demandait que l’application de la législation nationale, y compris pour les cotisations patronales et salariales. Le candidat de La France insoumise avait tenu des propos polémiques en 2016 à propos du « travailleur détaché, qui vole son pain aux travailleurs qui se trouvent sur place », avant de s’expliquer en précisant qu’il ne visait pas les étrangers en France mais la concurrence entre les différents pays européens. 12. Egalité salariale femmes-hommes : Jean-Luc Mélenchon voulait aller plus loin Marine Le Pen affirme vouloir « mettre en place un plan national pour l’égalité salariale femmes-hommes », une ambition floue et non dotée de moyen dans le programme de la candidate. Au contraire, Jean-Luc Mélenchon y consacrait tout un livret de campagne, disant par exemple qu’il comptait mettre en place un « corps d’inspecteurs et d’inspectrices » chargés d’enquêter dans les entreprises,ensemble philipp plein homme, ainsi qu’un « pôle judiciaire de lutte contre les discriminations ». Il souhaitait en outre « mettre fin au quotient conjugal, système favorisant les inégalités salariales entre les femmes et les hommes,Les petits arrangements d’un tract d’extrême droite pour récupérer le vote Mélenchon, en accordant un droit d’option aux couples qui souhaitent le conserver ». 13. Trente-cinq heures : Marine Le Pen plus souple que Jean-Luc Mélenchon Marine Le Pen veut que les trente-cinq heures restent la durée légale hebdomadaire, mais n’hésite pas à les assouplir dans les faits, en autorisant à revenir aux trente-sept heures ou aux trente-neuf heures dans certaines branches et en encourageant les heures supplémentaires. Elle propose également d’autoriser la négociation sur l’allongement du temps de travail au niveau des branches professionnelles. Jean-Luc Mélenchon, au contraire, comptait favoriser le passage aux trente-deux heures en convoquant une conférence sur le partage du temps de travail. Il souhaitait également majorer les heures supplémentaires (25 % pour les quatre premières et 50 % au-delà). 14. Baisses d’impôt : des mesures bien différentes Marine Le Pen propose de baisser de 10 % l’impôt sur le revenu sur les trois premières tranches. Avec sa formule, un contribuable redevable de l’impôt sur le revenu paierait donc 10 % d’impôt de moins, quels que soient ses revenus, jusqu’à 152 260 euros net par an (le haut de la tranche à 41 %,Les petits arrangements d’un tract d’extrême droite pour récupérer le vote Mélenchon, qui correspond à environ dix fois le smic net). Jean-Luc Mélenchon, quant à lui, défendait une réforme fiscale bien différente, touchant à la fois à la CSG et à l’impôt sur le revenu et créant quatorze tranches d’imposition, jusqu’à 90 %. Selon son simulateur,Les petits arrangements d’un tract d’extrême droite pour récupérer le vote Mélenchon, un contribuable célibataire gagnant 1 500 euros net par mois paierait avec sa formule 1 440 euros d’impôt et de CSG par an au lieu de 2 337 euros jusqu’ici (soit environ 38 % de moins). A l’inverse, un contribuable gagnant 12 500 euros net par mois paierait 62 500 euros au lieu de 59 840 (4 % de hausse). Leurs deux conceptions de la « justice fiscale » sont donc très éloignées. 15. Majoration et défiscalisation des heures supplémentaires : deux mesures différentes Attention, majoration et défiscalisation ne sont pas synonymes. Majorer les heures supplémentaires augmente directement leur montant (Jean-Luc Mélenchon proposait une hausse de 25 % pour les quatre premières,veste croco philipp plein,Les petits arrangements d’un tract d’extrême droite pour récupérer le vote Mélenchon, et 50 % ensuite), ce qui rapporte au salarié et coûte à l’entreprise. Marine Le Pen se contente de maintenir la majoration actuelle (de 25 % et de 50 % après les huit premières heures) mais propose de les défiscaliser, comme l’avait fait Nicolas Sarkozy. Cela signifie exonérer les cotisations sociales sur ces heures (un gain pour le salarié mais aussi pour l’entreprise) et les écarter du calcul d’impôt sur le revenu,escape philipp plein,Les petits arrangements d’un tract d’extrême droite pour récupérer le vote Mélenchon, ce qui est un manque à gagner pour l’Etat. 16. Les aides aux petites retraites : proches, à une (grosse) différence près Marine Le Pen promet de revaloriser le minimum vieillesse (ASPA) sans préciser dans quelles proportions, d’instaurer une prime de pouvoir d’achat pour les petites retraites et de défiscaliser la majoration des pensions de retraite pour les parents de familles nombreuses. Jean-Luc Mélenchon avait une position proche, mais plus précise : il souhaitait revaloriser les pensions au niveau du smic et porter le minimum vieillesse au niveau du seuil de pauvreté. Une différence de taille existe cependant entre les deux candidats. Jean-Luc Mélenchon n’établissait pas de différence entre Français et étrangers. A l’inverse, Marine Le Pen prévoit de conditionner l’ASPA « à la nationalité française ou à vingt ans de résidence en France »,bob philipp plein, et c’est cette suppression des aides à certains étrangers qui financerait l’augmentation des « très petites retraites » des Français. Lire aussi :   Le FN dit-il la même chose que les communistes il y a trente ans ? Des mesures qui différencient clairement les deux candidats Non seulement le tract qui prétend montrer des ressemblances entre les programmes de Jean-Luc Mélenchon et de Marine Le Pen comporte des inexactitudes et approximations, mais il est surtout très incomplet. Nous avons dressé une liste qui montre que le leader de La France insoumise et la candidate du Front national s’opposent frontalement sur de nombreux sujets de première importance. Vous pouvez en avoir d’autres exemples dans notre comparateur de programme. Eléa Pommiers Agathe Dahyot Journaliste au Monde Adrien Sénécat Journaliste aux Décodeurs Suivre Aller sur la page de ce journaliste Suivre ce journaliste sur twitter Anne-Aël Durand Journaliste au Monde Suivre Aller sur la page de ce journaliste Mathilde Damgé De l’éco, du décryptage et une pincée de data Suivre Aller sur la page de ce journaliste Suivre ce journaliste sur twitter

philipp plein fakeTennis contrefa莽on philipp plein – Masters – Djokovic met la pression sur Murray

philipp plein international,,
philipp plein clothing,,Tennis – Masters – Djokovic met la pression sur Murray,
philipp plein outlet store,,
philipp plein cream della cream,

Tennis – Masters ,Tennis – Masters – Djokovic met la pression sur Murray,pull philipp plein homme pas cher;: Djokovic met la pression sur Murray

Novak Djokovic, en expédiant le Belge David Goffin 6-1, 6-2 jeudi 17 novembre, termine invaincu la phase des poules du Masters de Londres et met la pression sur Andy Murray,Tennis – Masters – Djokovic met la pression sur Murray, qui doit encore se qualifier pour les demi-finales. Avec cette troisième victoire en trois matchs,Tennis – Masters – Djokovic met la pression sur Murray,lacrim philipp plein, le no 2 mondial,sac a dos philipp plein,Tennis – Masters – Djokovic met la pression sur Murray, qui était déjà assuré de rejoindre le dernier carré, reprend virtuellement la tête du classement ATP et terminera l’année à la place de no 1 si Murray échoue à sortir de son propre groupe vendredi. Malgré deux succès lors de ses deux premiers matchs, Murray doit gagner au moins un set vendredi face au Suisse Stanislas Wawrinka pour rallier à son tour le carré VIP. Un effort supplémentaire pour Murray Wawrinka est lui aussi toujours en lice pour les demi-finales, tout comme le Japonais Nishikori,Tennis – Masters – Djokovic met la pression sur Murray, qui sera opposé au Croate Marin Cilic,survet philipp plein, d’ores et déjà éliminé. Murray,philipp plein chinois, qui reste sur une formidable mais exténuante série de 21 victoires de suite,Tennis – Masters – Djokovic met la pression sur Murray, se serait bien épargné cet effort supplémentaire qui l’oblige,philipp plein switzerland,Tennis – Masters – Djokovic met la pression sur Murray, s’il veut aller au bout, à enchaîner trois matchs à enjeu en trois jours. C’est la quatrième fois sur les cinq dernières années que Djokovic,maillot philipp plein, le quadruple tenant du titre, sort invaincu des poules. Avoir un parcours facile ne lui a pas toujours réussi dans le passé, notamment dans certains tournois du Grand Chelem,Tennis – Masters – Djokovic met la pression sur Murray, où il vaut parfois mieux rester sous pression. Mais en cette fin de saison, où les organismes sont particulièrement éprouvés, un supplément de fraîcheur n’est pas du luxe pour tenter de retrouver le sommet.

philipp plein magasinLemoji, philipp plein site officiel un caractère envahissant

philipp plein nyc,,
philipp plein leather,,L’emoji, un caractère envahissant,
philipp plein height,,
philipp plein madrid,

L’emoji,L’emoji, un caractère envahissant, un caractère envahissant

Les emojis prennent-ils trop d’importance ? Ces petites icônes, qui représentent des émotions ou des choses, font l’objet d’une vive polémique au sein du Consortium Unicode, l’organisation qui définit la liste des caractères universels pouvant être utilisés sur de nombreux supports numériques. Priorité commerciale « Emoji, emoji,fausse sacoche philipp plein, emoji : on ne parle que d’emojis », s’indignait récemment Michael Everson, un contributeur d’Unicode, dans un e-mail que le site Buzzfeed a pu consulter. « Je peux vous dire que beaucoup de gens pensent que l’UTC [le consortium] a perdu la tête », poursuit aujourd’hui, amer, ce féru de linguistique qui rêve que le consortium s’intéresse davantage à l’encodage des langues vivantes pratiquées par de petites communautés et « des caractères anciens, importants pour l’héritage de notre espèce ». Si Michael Everson s’emporte, c’est parce que certaines de ses propositions,philipp plein survetement homme,L’emoji, un caractère envahissant, concernant notamment l’intégration de signes de ponctuation médiévaux dans le standard unicode,t shirt philipp plein uomo, ont été,philipp plein montpellier, selon lui, ignorées : « Malheureusement,L’emoji, un caractère envahissant, beaucoup de caractères anciens ou minoritaires ne représentent pas une priorité commerciale, donc leur encodage prend bien plus longtemps. » La place des émoticônes, le terme utilisé en français,L’emoji, un caractère envahissant, reste pourtant très minoritaire dans les standards Unicode. En 2014 et 2015, plus de 10 000 nouveaux caractères ont été introduits, parmi lesquels du cherokee, de l’ik (une langue parlée en Ouganda) ou encore de l’ahom, une langue d’Inde aujourd’hui disparue. Et le standard Unicode ne compte guère plus de 1 500 émoticônes, sur plus de 120 000 caractères répertoriés. « Un complément au langage » L’utilisation de ces petits signes a explosé ces dernières années, notamment après leur intégration par Apple sur l’iPhone, en 2011,L’emoji, un caractère envahissant, puis par Android,L’emoji, un caractère envahissant, en 2013. Cette année-là,philipp plein casquette, des spécialistes s’étaient amusés à « traduire » Moby Dick d’Herman Melville sous cette forme. Pour la linguiste Gretchen McCulloch, qui décrivait les résultats de ses recherches à ce sujet lors du festival SXSW à Austin, au Texas,L’emoji, un caractère envahissant, en mars,philipp plein adresse, les émoticônes sont surtout « un complément au langage », mais pas un langage à part entière, car ils ne permettent pas l’abstraction. Lire aussi :   Emoticons Selon cette chercheuse,philipp plein cuir, 4,6 % des messages que nous échangeons en ligne en contiennent,L’emoji, un caractère envahissant, et ce chiffre ne cesse de progresser. Et les ennuis qui vont avec… En 2014, une pétition en ligne a rassemblé plus de quatre mille signatures pour critiquer « le manque flagrant de représentations des autres ethnies » sur ces émoticônes. En 2015, le consortium en a donc ajouté de nouveaux, variant la couleur de peau des personnages. Morgane Tual Journaliste au Monde Suivre Aller sur la page de ce journaliste Suivre ce journaliste sur twitter

mackage size femmeCorée mackage atlas flame du Nord, mer de Chine orientale, commerce au menu de la visite de Rex Tillerson à Pékin

Corée du Nord,mackage doudoune ss9, mer de Chine orientale, commerce au menu de la visite de Rex Tillerson à Pékin

Après Tokyo et Séoul,mackage veste fourrure homme luxe, Rex Tillerson, le secrétaire d’Etat américain, est arrivé, samedi 18 mars,mackage femme, à Pékin, en Chine,mackage cape en laine, pour une visite délicate. Les Etats-Unis et la Chine vont collaborer pour tenter d’infléchir la politique du régime de Corée du Nord,mackage trench coat homme court, a affirmé samedi le secrétaire d’Etat américain. « Nous allons travailler ensemble pour voir si nous ne pourrions pas amener le gouvernement de Pyongyang à changer de position (…) et s’écarter du développement d’armes nucléaires », a expliqué le chef de la diplomatie américaine à l’issue de conversations avec son homologue chinois, Wang Yi. M. Wang a déclaré avoir eu avec le secrétaire d’Etat américain un entretien « franc, pragmatique et fructueux », au menu duquel figuraient notamment les questions de la Corée du Nord, de Taïwan et du commerce bilatéral. Rex Tillerson doit également rencontrer Yang Jiechi, conseiller des affaires de l’Etat et ancien ministre des affaires étrangères. Ce dernier a un rang plus élevé que M. Wang. Dimanche,mackage manteau canadien, M. Tillerson s’entretiendra avec le président, Xi Jinping. Il pourrait à cette occasion lui remettre une invitation à venir rendre visite à Donald Trump dès le mois prochain aux Etats-Unis. Vendredi, Rex Tillerson a annoncé en Corée du Sud que la diplomatie de la « patience stratégique » vis-à-vis de Pyongyang avait vécu et qu’une série de mesures étaient à l’étude pour aborder différemment la question nord-coréenne. Il a bien fait comprendre que l’option des représailles militaires était sur la table. Le président états-unien, Donald Trump, a déclaré vendredi sur Twitter que la Corée du Nord se « conduisait très mal ». Il a accusé la Chine de ne pas en faire assez pour résoudre la crise à propos du programme d’armement de son allié et voisin. Rex Tillerson pourrait évoquer la perspective de « sanctions supplémentaires » à l’encontre des banques chinoises et d’autres entreprises qui font affaire avec la Corée du Nord malgré les sanctions dont fait l’objet le régime communiste de Kim Jong-un. Nombreux dossiers en suspens Le quotidien Global Times,mackage col raton laveur, géré par l’Etat chinois, déclare samedi dans ses colonnes qu’il est de l’intérêt de la Chine de stopper les ambitions nucléaires de la Corée du Nord mais qu’isoler complètement le pays n’est pas faisable. Pékin a annoncé le mois dernier que la Chine suspendait ses importations de charbon de Corée du Nord, privant le pays d’une importante source de revenus. En réaction, Pyongyang a accusé son allié de « danser sur la petite musique des Etats-Unis ». Pékin s’inquiète comme Washington du programme nucléaire de son voisin mais estime que les Etats-Unis ont joué un rôle dans l’escalade des tensions. Lire aussi :   Corée du Nord : Trump dépêche Tillerson en Asie pour endiguer la menace Outre le dossier nord-coréen, les questions commerciales, de Taïwan et les revendications maritimes de Pékin sur la mer de Chine orientale pourraient se retrouver au menu des discussions qu’aura le secrétaire d’Etat Rex Tillerson avec les autorités chinoises.

duvet srlPourquoi luxury duvet cover sets la PlayStation 4 Pro ne lit pas les Blu-ray 4K

duvetica canada,,,
duvetica industrie spa,,,Pourquoi la PlayStation 4 Pro ne lit pas les Blu-ray 4K,
duvetica pas cher ,,,
duvetica outlet,,

Pourquoi la PlayStation 4 Pro ne lit pas les Blu-ray 4K

Officiellement annoncé en septembre, le nouveau modèle de PlayStation 4, baptisé PS4 Pro, sort jeudi 10 novembre dans le monde entier. Une nouvelle console ? Pas vraiment. La PlayStation 4 Pro fait tourner exactement les mêmes jeux que la précédente machine de Sony. La différence : elle est capable d’afficher des graphismes de qualité légèrement supérieure, en particulier chez les possesseurs de télévisions ultra-haute résolution. C’est justement parce que la 4K appliquée au jeu vidéo est le principal argument de vente de la PlayStation 4K Pro que la décision de Sony étonne : sa nouvelle console est en effet incapable de lire les films sur support Blu-ray 4K, ou « Ultra-HD ». Incompréhensible pour les observateurs de la marque japonaise, qui a pourtant inventé ce support. Lire aussi :   Sony dévoile sa Playstation 4 Pro L’argument douteux du prix Interrogé par le site Pocket-lint, Masayasu Ito, vice-président de Sony Interactive, a avancé en septembre un début d’explication : la technologie des lecteurs de disques Blu-ray 4K serait coûteuse. C’est pour pouvoir proposer une console au meilleur prix que la firme japonaise n’en aurait pas équipé sa PlayStation 4 Pro. Une explication pour le moins curieuse, et en tout cas difficilement lisible pour les consommateurs : la Xbox One S du concurrent Microsoft, certes moins puissante,Pourquoi la PlayStation 4 Pro ne lit pas les Blu-ray 4K,queen size duvet cover set, embarque bien un tel lecteur alors même qu’elle ne coûte que 300 €, soit 100 € de moins que la PS4 Pro. Par ailleurs, Microsoft a toujours vendu sa Xbox One comme un appareil multimédia. Si,Pourquoi la PlayStation 4 Pro ne lit pas les Blu-ray 4K, dans les faits, sa machine était jusque-là quasiment identique, Sony, à l’inverse,Pourquoi la PlayStation 4 Pro ne lit pas les Blu-ray 4K, a toujours veillé à s’adresser en priorité aux joueurs,floral duvet covers uk, présentant sa PS4 d’abord et surtout comme une console de jeu. Une spécialisation assumée et bien pratique : pure machine de jeu, la PS4 Pro ne sera donc pas amenée à marcher sur les plates-bandes d’un futur et hypothétique lecteur de Blu-ray 4K made in Sony (pour l’heure, seuls Samsung et Panasonic occupent le créneau). Le streaming, nouvelle norme Outre l’argument du prix, les pratiques ont évolué. « Notre sentiment est que si les ventes en boîte restent une part importante du marché du jeu vidéo, nous observons une tendance au streaming pour ce qui est de la vidéo », explique au Guardian le PDG de Sony,shop duvet, Andrew House. Au premier semestre 2016, les ventes en valeur de Blu-ray ont baissé de 7,Pourquoi la PlayStation 4 Pro ne lit pas les Blu-ray 4K,9 % selon le dernier baromètre CNC-GfK. Et si, selon Variety, les premiers Blu-ray 4K, commercialisés depuis mars, s’écoulent quatre fois plus vite que ne l’avaient fait leurs ancêtres,duvetica ociroe,Pourquoi la PlayStation 4 Pro ne lit pas les Blu-ray 4K, les Blu-ray « simples »,red and white duvet, lors de leur lancement il y a dix ans,duvetica outlet serravalle, ils n’ont pas,duvetica outlet noventa di piave, à l’inverse de ces derniers, à composer avec une concurrence féroce, comme celle du HD DVD. Pendant ce temps, depuis la sortie de la PS4 il y a trois ans, le nombre d’abonnés au service de streaming de films et de séries Netflix a quant à lui quasiment doublé, passant de 44 à 87 millions d’utilisateurs à travers le monde. Sony a lui-même lancé au printemps ULTRA, son propre service de streaming en ultra haute définition. Disponible depuis le mois d’avril sur les télévisions connectées Sony les plus récentes,Pourquoi la PlayStation 4 Pro ne lit pas les Blu-ray 4K, il devrait être étendu dès 2017 aux PC embarquant un processeur Intel de septième génération. Et,Pourquoi la PlayStation 4 Pro ne lit pas les Blu-ray 4K, qui sait si, dans les mois à venir, il ne sera pas également porté sur la PlayStation 4 Pro ? Lire aussi :   PS4 Pro, Nintendo Mini Classic,Pourquoi la PlayStation 4 Pro ne lit pas les Blu-ray 4K, PlayStation VR : avis de pénuries à Noël En attendant, Netflix et Amazon sont déjà présents sur PS4, et ont promis une mise à jour en 4K pour la PS4 Pro. Et tant pis si la qualité effective d’image dépendra, dans les faits, pour beaucoup de la connexion Internet de l’utilisateur. Corentin Lamy Journaliste au Monde

funny duvet coversLa solid duvet covers queen profession de foi féministe de Barack Obama

duvetica jp,,,
duvetica UK,,,La profession de foi féministe de Barack Obama,
duvetica piumini,,,
duvetica piumini,,

La profession de foi féministe de Barack Obama

De la mise en scène de l’homme d’Etat solitaire et réfléchi à l’engagement féministe, Barack Obama ne rate jamais l’occasion de peaufiner le storytelling présidentiel.

C’est dans la presse féminine qu’il a décidé de publier, jeudi 4 août,La profession de foi féministe de Barack Obama, une tribune où il parle d’égalité hommes-femmes, du partage des tâches et de l’éducation de ses filles dans un monde où les stéréotypes de genre sont encore nombreux.

« Voici à quoi ressemble un féministe »

Le titre de la tribune, « Voici à quoi ressemble un féministe », surmonte une photo de lui datant de 1980, bien avant son mariage et la naissance de ses deux filles, Malia et Sasha. C’est pourtant la vie de famille qui a éveillé le président américain au féminisme,La profession de foi féministe de Barack Obama, lui qui dit avoir toujours vécu « entouré de femmes », sa mère, sa grand-mère,La profession de foi féministe de Barack Obama, puis sa femme et ses filles.

Cette profession de foi rejoint un peu l’interview de François Hollande publié dans Elle quelques jours avant la Journée internationale des droits des femmes,La profession de foi féministe de Barack Obama,duvet covers and bedding, le 8 mars. Le président des Etats-Unis y évoque en effet le partage des tâches entre sa femme et lui.

« Rétrospectivement, je me rends compte que, même si j’aidais à la maison, c’était en général selon mon propre emploi du temps et mes propres envies. La charge revenait à Michelle, de façon injuste et disproportionnée. »

François Hollande avait fait à peu près la même confession dans Elle,La profession de foi féministe de Barack Obama,duvetica uomo, au sujet de son ex-compagne et mère de ses quatre enfants, Ségolène Royal :

« Pour ma part, j’ai essayé,La profession de foi féministe de Barack Obama, autant que possible,La profession de foi féministe de Barack Obama,cotton duvet sets, d’être présent. […] Mais, si vous interrogiez Ségolène Royal, j’imagine qu’elle vous confierait que je n’en ai sans doute pas fait assez… Et c’est vrai : je regrette réellement de ne pas en avoir fait davantage. […] Le partage des tâches est la condition du bonheur familial. »

L’apprentissage du féminisme, pour Barack Obama,goose duvet, vient principalement de l’éducation de ses enfants.

« En étant le père de deux filles, vous prenez encore plus conscience de la manière dont les stéréotypes de genre envahissent notre société. Vous voyez les signaux,piumini duvetica opinioni, subtils et moins subtils, que notre culture nous transmet. Vous ressentez l’énorme pression qui impose aux filles une apparence, un comportement et même une façon de pensée définie. »

Aider ses enfants à s’élever au-dessus de ces contraintes est « un apprentissage constant », explique-t-il.

« Michelle et moi avons appris à nos filles à se défendre lorsqu’elles sentent qu’elles ont été jugées injustement en raison de leur genre ou de leur couleur de peau,differenza duvet piuma. »

Un mode d’affirmation féministe qui rappelle là aussi celui d’un autre homme politique, Justin Trudeau, le premier ministre canadien, qui a profité du dernier forum de Davos pour aborder l’éducation au féminisme de ses deux jeunes garçons.

« Combattre le sexisme est aussi la responsabilité des hommes »

Barack Obama dresse un bilan globalement positif de la situation des femmes d’aujourd’hui,La profession de foi féministe de Barack Obama, qui « n’ont jamais été aussi nombreuses à être financièrement indépendantes », à l’heure où il dit voir « partout dans le monde des gens repousser les présupposés de genre d’un autre âge ».

Un point de vue un peu discutable alors que les Etats-Unis viennent d’être secoués par un énième scandale de viol sur un campus étudiant, qui a fait réagir jusqu’au vice-président, Joe Biden.

Se projetant après la fin de son mandat, il juge que le changement « le plus difficile » sera de continuer à « nous changer nous-mêmes », en combattant les stéréotypes,grey and white duvet set, eux qui prennent racine dans l’éducation.

« Nous devons mettre fin aux limites. Nous devons continuer à changer notre façon d’apprendre à nos filles à être sages et à nos garçons à être sûrs d’eux, notre façon de critiquer nos filles lorsqu’elles s’affirment et nos garçons lorsqu’ils versent une larme. Nous devons continuer à changer notre façon de punir les femmes pour leur sexualité et de récompenser les hommes pour la leur. »

La société doit changer, pour cesser de féliciter « un homme qui change une couche » de stigmatiser « les pères au foyer » et les « mères au travail ». « Combattre le sexisme est aussi la responsabilité des hommes », ajoute-t-il, sans perdre évidemment l’occasion de rappeler que les électeurs américains s’apprêtent à vivre un « moment historique », puisqu’une femme (de son camp) se présentera à l’élection présidentielle.

Le Monde.fr

Journaliste au Monde

piumino duvetica indossato3m2gxdesign duvet covergwz

duvetica SPAIN,,,
duvetica canada,,,3m2gxgwz,
duvetica canada,,,
duvetica outlet ,,

,3m2gxgwz,white duvet cover set

grey white duvet cover33fuduvet covers with writing4dlz

duvetica prezzi ,,,
duvetica SPAIN,,,33fu4dlz,
duvetica outlet,,,
duvetica jp,,

,33fu4dlz,duvet over

lunette guess pas cherSpectre adidas yeezy boost de la crise financière – la zone euro veut rassurer

Spectre de la crise financière ,lunette guess pas cher;: la zone euro veut rassurer

L’effondrement des marchés depuis le début de l’année ravive le spectre d’une crise financière qui risquerait de se propager à l’ensemble de l’économie, même si, pour l’instant, les fondamentaux économiques ne semblent pas affectés. Les marchés craignent « un risque systémique imminent, à l’instar de celui causé par la faillite de Lehman Brothers en 2008 »,lunette de soleil oakley homme polarisé, note Sylvain Loganadin, analyste chez le courtier britannique FXMC. Aucun marché n’est épargné par ces secousses, qui touchent particulièrement les places boursières et les marchés des matières premières. La Bourse de Tokyo a d’ailleurs ouvert en forte baisse, vendredi, dans la lignée des marchés mondiaux, qui avaient nettement décroché la veille, surtout en Europe, terrassés par des doutes à l’égard du pétrole, des banques et de la croissance. En 2008,tom ford lunettes, avec l’effondrement de Lehman Brothers, la crise financière avait quasi paralysé le système bancaire, ce qui avait pesé sur l’économie réelle en limitant la capacité d’emprunt des ménages et des entreprises. La situation est préoccupante, mais les analystes notent que le décalage est grand entre le comportement des marchés et les fondamentaux économiques. De fait, les grandes économies mondiales sont loin de la récession. La présidente de la Fed, Janet Yellen, a estimé qu’il était « prématuré d’exercer un jugement » quant à l’impact sur l’économie des turbulences boursières. Les dirigeants européens ont clamé jeudi leur confiance dans la solidité du secteur bancaire des 19 pays de la zone euro. « La zone euro est structurellement dans une bien meilleure situation qu’il y a quelques années et cela vaut aussi pour les banques », a plaidé le président de l’Eurogroupe, Jeroen Dijsselbloem. Le commissaire aux affaires économiques européen, Pierre Moscovici, s’est voulu serein : « Notre économie européenne est solide et notre système bancaire est protégé grâce à l’Union bancaire. Il faut faire confiance au mécanisme. » Edouard Pflimlin Journaliste et chercheur en relations internationales Suivre Aller sur la page de ce journaliste

maître gims sans lunetteLes maître gims sans lunette implants contraceptifs Essure devant la justice

lunette de soleil homme carré,lunette cazal,Les implants contraceptifs Essure devant la justice,cazal lunette,balmain paris jeans

Les implants contraceptifs Essure devant la justice

Un combat juridique de longue haleine s’annonce entre trois femmes s’estimant victimes d’effets indésirables liés à l’utilisation du dispositif contraceptif Essure et son distributeur, la société Bayer HealthCare,Les implants contraceptifs Essure devant la justice, contre laquelle elles ont porté plainte en décembre 2016. La première manche de la procédure de demande d’indemnisation qu’elles ont lancée se déroulera, vendredi 10 mars, devant le juge des référés du tribunal de grande instance de Bobigny (Seine-Saint-Denis). Les plaignantes espèrent obtenir la désignation d’un expert médico-judiciaire aux frais du laboratoire afin de faire la preuve du préjudice de santé qu’elles ont subi. Néanmoins, si les arguments de Bayer HealthCare étaient retenus par le juge, vendredi 10 mars, les trois plaignantes pourraient bien devoir renoncer à leur action pour des raisons financières. Dans les conclusions qu’ils soutiendront, vendredi, et dont Le Monde a pris connaissance, les avocats du laboratoire invoquent en effet la prescription des faits. Ils estiment que la responsabilité de l’entreprise ne peut être mise en cause car les plaignantes ont formé leur recours plus de trois ans après avoir commencé à utiliser le dispositif Essure. Ils considèrent ainsi qu’aucun « motif légitime » n’étaie leurs demandes d’expertises, et ils refusent que Bayer prenne en charge le coût de ces mesures onéreuses comme les trois femmes le demandaient. Nombreux effets secondaires Essure se présente sous la forme de mini-implants tubaires en nickel introduits, sans anesthésie générale, par les voies naturelles pour déclencher une cicatrisation obstruant les trompes de Fallope. Cette méthode de stérilisation définitive et irréversible existant depuis 2002 est soupçonnée d’être à l’origine de nombreux effets secondaires neurologiques, musculaires et hémorragiques. Lire aussi :   Mis en cause, le contraceptif Essure n’est pas retiré du marché Elle fait l’objet d’une action de groupe rassemblant des milliers de plaignantes aux Etats-Unis, et l’Agence nationale de surveillance sanitaire brésilienne (Anvisa) a décidé de suspendre sa vente, sa distribution et son utilisation, le 20 février. Expliquant qu’elle présente « un risque maximal », l’autorité de santé brésilienne cite notamment « des modifications des saignements menstruels, des grossesses non désirées, des douleurs chroniques,lunette de vue femme, une perforation et une migration du dispositif, une allergie et une sensibilité ou des réactions de type immunitaire ». « Il existe un véritable problème Essure et nous espérions que Bayer démontre sa bonne volonté pour l’élucider en prenant en charge les frais d’expertises que mes clientes n’ont pas les moyens d’avancer », regrette Me Charles Joseph-Oudin, avocat des trois plaignantes françaises. Par ailleurs défenseur des victimes du Mediator et de la Dépakine, cet habitué des dossiers de santé publique au long cours conteste la prescription invoquée par la partie adverse. « Une action en réparation impose en effet à la victime de former son recours dans un délai de trois ans, explique-t-il. Mais comme dans les dossiers du Mediator ou de la Dépakine, ce délai ne commence à courir que lorsque la victime est raisonnablement informée pour faire le lien entre ses symptômes et le dispositif, le médicament ou le produit. Et c’est bien une expertise médico-judiciaire qui doit déterminer cela. » Expertises obligatoires Obligatoires et indispensables dans la perspective du procès au fond devant un tribunal civil que les plaignantes espèrent, les expertises sont généralement à la charge du demandeur, mais leur coût (3 000 à 4 000 euros par plaignante dans ce cas) peut dissuader d’intenter une action. C’est ce qu’entend éviter Me Joseph-Oudin, dépositaire, dit-il, de « 200 autres dossiers en cours de constitution » dans cette affaire. « Imposer à mes clientes d’avancer les frais des expertises, c’est leur dénier le droit à l’accès à un juge du fond », explique-t-il. « Quand on s’attaque à un laboratoire pharmaceutique, on sait bien qu’il ne va pas capituler »,lunettes de soleil dior, philosophe Marielle Klein, une des trois plaignantes concernées par l’audience du 10 mars. Mère de cinq enfants, cette Alsacienne de 39 ans a opté en 2012 pour les implants Essure. Elle a rapidement ressenti de lourds effets secondaires, mais n’a compris qu’en 2015 leur lien potentiel avec le dispositif, en découvrant sur Internet l’existence de l’action de groupe américaine en cours contre Bayer. « Les symptômes que décrivaient les plaignantes étaient similaires aux miens », explique-t-elle. En janvier 2016, Mme Klein a dû recourir à une hystérectomie avec ablation des trompes pour se débarrasser du dispositif. Un mois plus tard, elle lançait contre Essure une pétition qui a rallié plus de 75 000 signataires et créait, en juin 2016, l’association Resist (Réseau d’entraide, soutien et d’informations sur la stérilisation tubaire) qu’elle préside. Reçues le 20 janvier à l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) et au ministère de la santé,usine a lunette, Mme Klein et plusieurs autres adhérentes de Resist ont réclamé la suspension d’Essure au nom du principe de précaution. 240 000 contraceptifs Essure en France Arguant de la conclusion imminente de deux études épidémiologiques – l’une menée par l’ANSM à partir de données de l’Assurance-maladie, et une autre demandée à Bayer par la Food and Drug Administration, l’autorité de santé américaine –, les autorités sanitaires françaises n’ont pas accédé à cette demande. « Contrairement au Brésil, la France ne protège pas ses femmes », observe Mme Klein. Depuis la mise à disposition d’Essure en 2002,Les implants contraceptifs Essure devant la justice, environ un million d’unités ont été vendues dans le monde dont 240 000 en France, selon Bayer HealthCare. Remboursées par la Sécurité sociale depuis 2005, plus de 20 000 unités sont implantées chaque année en France, mais les signalements auprès de l’ANSM d’effets secondaires liés à leur pose comme à leur composition (nickel) se sont multipliés. Selon l’ANSM, ils sont passés de 42 en 2012 à 242 en 2015 et Essure a été placé sous surveillance renforcée. Patricia Jolly Journaliste au Monde Suivre Aller sur la page de ce journaliste

Page 1 sur 5

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén